Modification de la déclaration des établissements cosmétique à l’ANSM

La déclaration des établissements de fabrication et de conditionnement de produits cosmétiques a été modifiée afin d’être en cohérence avec le règlement cosmétique européen.

Cette mise à jour par l’ANSM confirme que désormais la réglementation cosmétique ne requiert plus de qualification, de diplôme de la part du responsable de la mise sur le marché d’un cosmétique.

Mais il est important de rappeler que le responsable de la mise sur le marché se doit de suivre au sein du laboratoire un ensemble de démarches qui doivent assurer la protection du consommateur.

Il est notamment obligatoire que chaque produit soit évalué du point de vu de sa sécurité d’emploi par un évaluateur de la sécurité. Ce prestataire qui peut être indépendant du laboratoire ne peut être que médecin, pharmacien ou toxicologue.

Nous vous rappelons également que le personnel du laboratoire doit suivre une formation à propos des bonnes pratiques de fabrication cosmétique (BPF).

A noter également cette déclaration est amenée à évoluer à nouveau. Les prochaines modifications se feront dans le sens des BPF puisqu’il faudra probablement intégrer un plan du laboratoire permettant de vérifier les zones (par ex réception et contrôle des ingrédients) qui permettent d’assurer traçabilité, les flux (type marche en avant) des matières premières au produit fini.

Rien d’insurmontable mais à bien anticiper.

Vous voulez pouvoir écrire et mettre en place vos BPF, créer ou adapter votre lieu de fabrication, votre savonnerie nous vous proposons une formation intensive.

A suivre donc pour la modification suivante…

Retour haut de page